Editions Les Monédières

Camille Senon, aurai-je assez vécu pour tout ceux qui sont morts?

Disponibilité : En stock

19,00 €
OU

Description rapide

Camille vient d’avoir dix-neuf ans. Comme chaque samedi, elle prend le tram gare des Charentes à Limoges pour rentrer chez ses parents au Repaire, hameau voisin d’Oradour-sur-Glane.
Nous sommes le 10 juin 1944…
Elle ne reverra jamais son père, ni ses grands-parents, ni ses oncles et tantes, cousins et amis, tous massacrés par le détachement de la Waffen-SS Das Reich. Avec sa mère et les autres rares survivants, elle en est réduite à gratter les décombres du village à la recherche de quelques restes de leur vie passée…

Deux mois plus tard, dans l’enthousiasme généré par la Libération, Camille s'engage dans le militantisme syndical. Elle intègre l’administration des Chèques postaux à Strasbourg, puis à Paris. Membre dirigeant de la fédération CGT des PTT, secrétaire générale du syndicat des Chèques postaux, l’entreprise féminine la plus importante d’Europe, elle est de toutes les luttes pour l’amélioration des conditions de travail, en particulier celles des femmes, mais aussi contre la guerre d’Indochine ou d’Algérie, et elle participe avec fièvre à Mai 68.
Jamais pourtant elle n’oubliera son village, militant toujours de près ou de loin au sein de l’Association des familles des martyrs d’Oradour et des Familles de fusillés et massacrés de la Résistance. Elle trouvera aussi la force de témoigner lors du procès des auteurs du massacre, à Bordeaux, en 1953.

Depuis son retour en Limousin à sa retraite, Camille Senon œuvre inlassablement contre les horreurs de la guerre, pour la paix, la fraternité et la justice, organisant des visites dans les ruines d’Oradour.
Aujourd’hui, à quatre-vingt-huit ans, ce grand témoin a accepté de laisser la plume de Guy Perlier parcourir sa vie.

Camille Senon

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • Camille Senon

Détails

Camille SENON est née le 5 juin 1922. Officier de la Légion d'Honneur Chevalier des palmes académiques Survivante du tramway d'Oradour-sur-Glane. Militante de la mémoire des crimes nazis. Militante politique (P.C.F.) et syndicale (C.G.T.). Guy PERLIER, Docteur en histoire contemporaine. Animateur de la Délégation Territoriale (87) des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation. Il signe ici son cinquième ouvrage aux éditions Les Monédières, après Les camps du bocage (2009), Indésirables (2010), Les chants de l’anti-France (2011), La Rafle (2012)

Informations complémentaires

Auteur Guy Perlier